Remontées
capillaires

Demander votre devis

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Se protéger des remontées capillaires et de l’humidité

Qu’il s’agisse d’un bâtiment industriel, d’un local commercial, d’un immeuble ou d’une maison, l’humidité est défavorable aux structures. Les murs humides par les remontées capillaires sont fragilisés et favorisent l’apparition de condensation et de champignons dangereux pour la santé.

Nous réalisons donc un traitement contre l’humidité des murs afin d’assainir votre intérieur et le préserver de l’extérieur. Nos agences étant situées à Étrelles, Ploeren, Etables-sur-mer Binic, Quimper et Beaussais-sur-Mer, nos techniciens interviennent dans toute la Bretagne.

Les murs prennent l’eau ? Faites appel à des pro.

mur moisi

La cause des remontées capillaires dans les constructions anciennes

Au fait des principes de la bioclimatique, les constructions anciennes étaient conçues pour supporter une certaine quantité d’eau, laisser respirer les parois et évacuer l’excédent d’humidité. Les infiltrations des murs sont donc le fait d’éléments environnementaux ou de rénovations comme :

  • l’augmentation de la rétention d’eau suite à la suppression des fossés de drainage en ville,
  • les vibrations créées par le passage répété des véhicules à proximité et provoquant des tassements et des fissures,
  • l’exposition directe des parties poreuse des murs à l’humidité du sol suite à une surélévation du terrain ou à des travaux de maçonnerie,
  • de la végétation plantée devant un mur empêchant le mur de sécher,
  • etc.

Causes des remontées capillaires dans les constructions modernes

Selon les normes actuelles, les édifices doivent respecter les normes DTU 20.1 et NF P 10.202. Ces mesures permettent de réduire considérablement les risques d’humidité ascensionnelle.

Les problèmes de remontée capillaire sont souvent dus à des défauts de construction rendant la coupure de capillarité inefficace. Celle-ci peut être due à :

  • une construction sur un terrain marécageux, à proximité d’une nappe phréatique ou sur une zone inondable,
  • une mauvaise étanchéité des fondations et de l’arase (une coulée en béton servant de base pour la construction),
  • une omission ou une malfaçon du système de drainage,
  • l’obstruction ou le débordement des regards d’évacuation,
  • etc.
mur huimidité
sechage

Le traitement des remontées capillaires

Il existe plusieurs manières de traiter l’humidité ascensionnelle. Nos professionnels adaptent la méthode utilisée selon chaque cas, en analysant la cause des remontées capillaires et la structure du bâtiment. Nous effectuons ainsi un assèchement de la zone ou bien l’injection d’un produit hydrophobe créant une barrière étanche. Située à une quinzaine de centimètres au-dessus du sol et en continu d’un bout à l’autre des murs, cette dernière permet de constituer une coupure de capillarité. Le produit utilisé dépend, quant à lui, du type du mur et de son épaisseur.

Mise en place du traitement selon les types de murs

Le traitement des remontées capillaires diffère selon le type de mur atteint. Par exemple, un mur particulièrement épais nécessite un forage bilatéral avec une injection du produit en deux phases. Le mur en brique doit avoir des forages tous les 15cm au niveau du premier joint en partant par le sol. Les murs intérieurs avec cave demandent eux aussi de forer au point le plus bas, tout comme les murs en pierre naturelle où il est nécessaire de forer au plus près du sol dans les joints.

forage mur